Les restaurants du Guide Michelin 2019 : Une année record

340 lectures

L’édition 2019 est une année record pour le célèbre Guide rouge. Au total, 75 nouveaux établissements décrochent de 1 à 3 étoiles. Le guide 2019 compte 636 restaurants étoilés soit 11 de plus qu’en 2018. 75 tables gagnent des étoiles, tandis que 64 en perdent une ou plusieurs.

Les restaurants 1 étoile de la région Nord-Ouest

  • Lait Thym Sel– Angers (Maine-et-Loire)
  • Côté Cuisine – Carnac (Morbihan)
  • Hostellerie de la Pointe St-Mathieu – Le Conquet (Finistère)
  • Le Pourquoi pas – Dinard (Ille-et-Vilaine)
  • L’Anthocyane – Lannion (Côtes-d’Armor)
  • Lulu Rouget – Nantes (Loire-Atlantique)
  • La Table d’à côté – Orléans (Loiret)
  • L’Évidence – Montbazon (Indre-et-Loire)
  • Racines – Rennes (Ille-et-Vilaine)

Les restaurants 1 étoile de la région Nord-Est

  • Nature – Armentières (Nord)
  • Les Funambules – Strasbourg (Bas-Rhin)
  • La Carambole – Strasbourg/Schiltigheim (Bas-Rhin)
  • L’Orchidée – Altkirch (Haut-Rhin)
  • Rozo – Lille (Nord)
  • Château de Vault de Lugny – Avallon (Yonne)
  • Le Royal – Épernay (Marne)
  • L’Aspérule – Dijon (Côte-d’Or)

Les restaurants 1 étoile de la région Sud-Ouest

  • Un Parfum de gourmandise – Périgueux (Dordogne)
  • Le Brouillarta – Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques)
  • Villa de l’Étang Blanc – Seignosse (Landes)
  • L’Allée des vignes – Cajarc (Lot)
  • Le Cénacle – Toulouse (Haute-Garonne)
  • Lalique – Sauternes (Gironde)

Les restaurants 1 étoile de la région Sud-Est

  • La Mirande – Avignon (Vaucluse)
  • La Table de l’ours – Val d’Isère (Savoie)
  • La Table de Castigno – Assignan (Hérault)
  • Sarkara – Courchevel (Savoie)
  • Le Grill – Monte-Carlo (Monaco)
  • La Sommelière – Lyon 5e
  • Saisons – Marseille (Bouches-du-Rhône)
  • La Table du hameau – Maussane-les-Alpilles (Bouches-du-Rhône)
  • Prima – Megève (Haute-Savoie)
  • The Marcel – Sète (Hérault)
  • La Tour des sens – Tencin (Isère)
  • Les Oliviers – Bandol (Var)
  • La Signoria – Calvi (Haute-Corse)
  • La Terrasse – Saint-Raphaël (Var)
  • Restaurant de Lauzun – Pézenas (Hérault)
  • Ambroisie – Saint-Didier-de-la-Tour (Isère)
  • Äponem – Auberge du Presbytère – Vailhan (Hérault)
  • L’Ostal – Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
  • L’Oustalet – Gigondas (Vaucluse)
  • Auberge Quintessence – Roubion (Alpes-Maritimes)
  • Ursus – Tignes (Savoie)
  • Le Moulin de Léré – Vailly (Haute-Savoie)
  • Auberge de Montfleury – Villeneuve-de-Berg (Ardèche)
  • La Source – Saint-Galmier (Loire)
  • Restaurant de Tourrel – Saint-Rémy-de-Provence 5bouches-du-Rhône)

Les restaurants 1 étoile à Paris et Ile de France

  • La Poule au pot (1er)
  • Accents table Bourse
  • ERH
  • Frenchie et Racines (2e)
  • Baieta
  • Oka et Sola (5e)
  • Yoshinori (6e)
  • Tomy & Co (7e)
  • L’Abysse au pavillon Ledoyen (8e)
  • La Condesa
  • Louis et NESO (9e)
  • Abri (10e)
  • Automne (11e)
  • Virtus (12e)
  • Pilgrim (15e)
  • L’Or Q’idée – Cergy-Pontoise (Val-d’Oise)
  • L’Ours – Vincennes

Les restaurants 2 étoiles du Guide Michelin 2019

  • Le Coquillage – Cancale (Ille-et-Vilaine)
  • La Maison d’à côté – Montlivault (Loir-et-Cher)
  • AM par Alexandre Mazzia – Marseille (Bouches-du-Rhône)
  • La Scène – Paris
  • Restaurant David Toutain – Paris

Ils obtiennent trois étoiles

Le Clos des sens – Annecy (Haute-Savoie)

Le Mirazur – Menton (Alpes-Maritimes)

Au total, ils sont aujourd’hui 27 restaurants 3 étoiles en France.

Ils ont perdu une étoile

Un an après avoir décroché son 3e macaron, Marc Veyrat a été rétrogradé à 2 étoiles par le Michelin. La Maison des bois, son restaurant en Haute-Savoie qui avait obtenu le Graal gastronomique en 2018, ne l’aura conservé qu’un an.

Marc Haeberlin perd aussi sa troisième étoile, qui étincelait depuis 51 ans au-dessus de L’Auberge de l’Ill, à Illhaeusern dans le Haut-Rhin. Le restaurateur Pascal Barbot, triple étoilé ces onze dernières années pour son restaurant L’Astrance à Paris, a subi le même sort.

3 nouveaux prix

3 nouveaux prix sont créés :

  • Sommellerie
  • Personnel de salle
  • Gastronomie durable

Une façon pour le Guide rouge de rappeler l’importance de la salle, pas seulement de la cuisine. 

Sarah Benahmed reçoit le prix de l’accueil et du service en salle pour le restaurant strasbourgeois Le Crocodile.

Albert Malongo Ngimbi, sommelier en chef à la Table Saint Crescent (Narbonne, Aude), reçoit le prix Michelin du sommelier. 

Christopher Coutanceau reçoit le prix de la gastronomie durable pour son restaurant de La Rochelle (Charente-Maritime).

Le guide Michelin sera disponible à la vente à partir du 25 janvier. Cette nouvelle sélection réunit 2116 hôtels et maisons d’hôtes ainsi que 3 688 restaurants parmi lesquels : 632 restaurants étoilés, 604 restaurants Bib Gourmand et 2452 restaurants distingués d’une Assiette Michelin.

Guide MICHELIN 2019
Site internet

Voir toutes les actualités du secteur de la Restauration

Découvrez les offres d’emploi en lien avec cet article sur le site du spécialiste en Recrutement en Restauration Reso Emploi :

Source : Guide Michelin : les étoilés et les déçus 2019 – L’Alsace

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :

mm

Community manager en temps partagé pour Reso 44, Reso 69, Reso IDF et Reso PACA, Fabien partage avec vous l'actualité de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme.