Le CDI en Temps Partagé, une sécurité pour l’emploi

512 lectures

La crise du covid-19 a fortement impacté le secteur du tourisme et de l’hôtellerie restauration, notamment en ce qui concerne les intérimaires. Et si la réponse était le CDI en temps partagé ?
Aujourd’hui, chez RESO (groupement d’employeurs spécialisé en hôtellerie restauration), nous constatons une très forte baisse sur les demandes de contrats saisonniers et sur la mise à disposition de personnel mais surtout une grande incertitude sur la fin de la saison et l’approche d’une seconde vague du coronavirus.
Face à cette problématique, les groupements d’employeurs apportent une solution et une réponse aux salariés du secteur Hôtellerie Restauration Tourisme : l’emploi en temps partagé.

La mutualisation des compétences
Que ce soit les adhérents ou les salariés du secteur, la sécurité de l’emploi après une période prolongée de fermeture, d’une activité réduite, semble essentielle. Le groupement d’employeurs devient l’unique employeur, proposant ainsi des CDI et mettant à disposition le personnel en fonction de la demande. En mutualisant les besoins de personnel pour créer des contrats en temps partagé, les groupements d’employeurs agissent pour la dé-précarisation de l’emploi.

Le temps partagé, une sécurité pour l’emploi

Mais le CDI en temps partagé c’est quoi concrètement ?

Le travail à temps partagé permet à des entreprises de recruter des salariés qui vont partager leur temps de travail, leurs compétences, pour plusieurs employeurs, tout en étant salariés du groupement d’employeurs en CDI.
C’est d’une part, une garantie d’un salaire fixe, d’un planning adaptable et d’autres avantages (Comité d’entreprise, accompagnement social…). En effet, les salariés bénéficient d’ un interlocuteur privilégié et d’un suivi personnalisé. D’autre part, le temps partagé permet aux salariés de découvrir un vaste panel d’établissements selon leurs affinités. Ils peuvent ainsi cumuler des expériences diverses qui développent leurs compétences.
Chaque année à l’occasion des entretiens annuels, RESO fait un point sur les attentes des salariés. Leurs souhaits d’évolution sont identifiés, de même que les formations qui leur apporteront de nouvelles compétences. Le salarié en CDI en temps partagé est donc un véritable salarié du groupement d’employeurs.


 Retrouvez tous les épisodes de la Web Série RESO sur le temps partagé

Pourquoi choisir un groupement d’employeurs

Les avantages à adhérer à un groupement d’employeurs sont nombreux

Le groupement d’employeurs a été créé dans le but de permettre à certaines entreprises d’un même territoire d’embaucher ensemble des salariés qu’elles n’auraient pas pu embaucher seules.

Cette solution, très avantageuse pour les entreprise ayants des problématiques de travail saisonnier ou des besoins à temps partiel par exemple, est aussi un moyen d’offrir un emploi et une rémunération stable au salarié.

Mais le groupement d’employeurs c’est plus qu’une simple mise à disposition de personnel. Dans le cadre du groupement d’employeurs, les entreprises adhérentes peuvent bénéficier d’offres complémentaires comme du conseil en matière d’emploi, de ressources humaines, de communication, de service de paie. C’est un véritable vivier de mutualisation des compétences au service d’un secteur et d’un territoire.

Et le Bonus malus pour les entreprises c’est quoi ?

Pour les entreprises qui réalisent beaucoup de contrats courts, des CDD, des contrats saisonniers, … le gouvernement va mettre en place une modulation du taux de contribution d’assurance chômage à la charge des employeurs. Faire appel à un groupement d’employeur permet aux entreprises d’éviter cette taxation d’une part, et d’autre part de devenir un acteur de l’emploi durable en restauration.
En effet, le calcul de cette taxe sera basé sur le nombre de fin de contrat et de missions d’intérim. Les fins de mise à disposition de travailleurs par un groupement d’employeurs au bénéfice de l’entreprise adhérente ne seront donc pas imputées à l’entreprise utilisatrice.
Ainsi, en faisant le choix de devenir adhérent à un groupement d’employeur à la place d’une agence intérim, non seulement les entreprises deviennent gagnantes sur les taux de contributions, mais participent également à la pérennisation de l’emploi dans le secteur du CHR.

En savoir encore plus sur le BONUS MALUS

Quelques chiffres ? RESO, c’est aujourd’hui plus de 370 CDI en temps partagé créés et 1600 entreprises adhérentes.

Entreprise ? Devenez adhérente RESO – Salarié ? Postulez chez nous !

Article à découvrir : Document Unique, pourquoi le mettre à jour

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :

Les commentaires sont fermés