Un community manager pour mon hôtel/restaurant

1 675 lectures

Immatérielle et vulnérable, la réputation d’une marque influence indéniablement le consommateur dans son processus de décision. Avec l’avènement des réseaux sociaux, bon nombres de vos clients aiment partager, cliquer, commenter, liker etc. Prendre le temps d’entretenir cette image de marque est un travail à plein temps. Le temps qu’en tant qu’hôtelier ou restaurateur vous n’avez pas toujours. Le métier du Community Manager, qui consiste à gérer l’image de votre marque sur le web, répond à cette problématique. Présentation de ce nouveau métier proposé par RESO.

Créer ou développer un site internet

Difficile d’imaginer qu’en 2016 un établissement quel qu’il soit, ne puisse disposer d’une vitrine sur le web. Et pourtant, cela est bel et bien une réalité. Par manque de moyens ou d’intérêts, certains hôtels et restaurants ne sont pas référencés sur Internet par leur site.

site-hôtel-responsive

Si cela n’est pas votre cas, vous êtes-vous déjà posé ces quelques questions : “Comment mes clients me trouvent-ils?”, “Est-ce que les informations sont bien mises en avant?”, “Comment remonter dans les premiers résultats de recherche?” ou encore plus crucial : “Comment augmenter mes réservations en direct?”. Grâce à sa connaissance du web et des outils dont il dispose, le CM RESO peut vous conseiller dans l’amélioration de votre site et de son référencement.

Une des nombreuses compétences dont le Community Manager dispose est de vous créer un site internet vitrine à l’image de votre établissement. De la charte graphique à la galerie photo en passant par le contenu rédactionnel, tout est judicieusement pensé pour vous créer une véritable image de marque qu’importe la taille de votre entreprise. Côté budget, comptez un peu plus de 1 000€ pour la création intégrale d’un site

Facebook, Twitter, Instagram…

Grâce au principe de géolocalisation, de nombreux établissements sont référencés sur ces réseaux sociaux et ce, malgré eux. Autrement dit, ils n’ont jamais revendiqué. leur page ou s’ils l’ont fait, ne l’entretiennent pas régulièrement. Or, pour pouvoir capter l’intention de ses abonnés et susciter un soupçon d’intérêt, il s’agit de publier non pas régulièrement mais quotidiennement. Connaître ses abonnés, les atteindre et les faire réagir, là sont tous les enjeux du Community management. Ce travail de longue haleine a pour finalité de créer une réelle dynamique afin de recentrer le clients au coeur du métier. La base de la base c’est évidemment Facebook qui reste le “service minimum” de la communication digitale.

community manager hôtel

En ce qui concerne Twitter et Instagram, les publications doivent être appréhendées comme un relais pour se positionner sur des tendances (aussi appelées hashtags). Saviez-vous que le #travel comptabilisait plus de 117 000 000 de photos sur Instagram ? De quoi vous donner l’envie de publier ne serait-ce qu’une fois de temps en temps ou plutôt de laisser faire votre CM.  En fonction de votre établissement, de votre lieu d’implantation, de vos objectifs et d’un tas d’autres critères, un devis gratuit vous est adressé pour vous recommander sur quels réseaux vous référencer. Pour moins de 400€/mois sans engagement, optez pour un Community Manager à votre disposition.

Les supports traditionnels

Au delà d’une stratégie digitale efficace, les clients sont quand même bien réels et ils aiment repartir avec quelque chose dans les mains. Alors au lieu de les voir repartir avec le flyer du magasin d’à côté, pourquoi ne pas vous lancer dans la création des vôtres ? Grâce à ses modestes compétences de graphiste, le Community Manager vous créer aussi vos flyers, cartes de visite, room directory, affiches…

Les sites d’avis

Inutile de refaire un tutoriel sur “pourquoi bien répondre aux commentaires de ces clients”. La réponse est simple : Votre note et vos réponses influencent directement vos potentiels clients qui vous cherchent sur le web. Une raison assez valable pour prendre un peu de votre temps pour y répondre. Vous ne savez pas comment répondre aux commentaires positifs ? Négatifs ? Les deux ? Allez on vous donne quelques trucs et astuces pendant une formation d’une demi-journée qu’on vous dispense au sein même de votre établissement. Le petit plus RESO : le coût de la formation peut être pris en charge par des organismes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :