Qui est Didier Ferré, cet homme d’affaires rennais ?

5 346 lectures

Depuis que Challenge l’a classé dans les 500 plus grandes fortunes, Didier ferré, l’homme d’affaires rennais, homme discret est sorti brusquement de l’ombre. Mais qui est Didier Ferré ?

Cet article ne va pas révéler de grandes surprises de cet homme plutôt apprécié des milieux d’affaires. Mais cela mettra fin à quelques fantasmes!

Tout d’abord, parti de rien, travaillant 7 jours sur 7, Didier Ferré a commencé dans l’agroalimentaire, fils de boucher, il a vécu l’accélération de la grande distribution et a créé une usine de salaison, Maître Jacques qu’il a revendu à 30 ans.

Il aurait pu s’arrêter là et vivre de ses rentes mais ce serait mal connaître la valeur d’un breton qui ne vit jamais de ses acquis.

Il se lance donc dans l’achat d’un premier hôtel à Rennes et convaincu de la force des marques, il négociera longuement sa première enseigne pour son hôtel.

Malgré de longs et coûteux travaux, il accouche de son premier Mercure et commence la saga des créations et acquisitions, avec des phases d’accélération comme le rachat des hôtels Marmotte et des Bonsaïs. Le groupe Ferré comptera jusqu’à 127 hôtels. Aujourd’hui il en compte 87, avec des enseignes et des gammes très diversifiées, le bon sens paysan prévaut sur une stratégie marketing (jamais les œufs dans le même panier).

Didier Ferré travaille en famille avec femme, enfants et beaux enfants, et malgré une faible culture RH, il bénéficie d’une garde rapprochée de fidèles collaborateurs.

Sa force réside dans un instinct d’acheteur, une rapidité de décision et un véritable cabinet de maîtrise d’œuvre pour rénover ses différents établissements.

Son dernier fait d’arme est le rachat du concorde Montparnasse.

Retrouvez toute l’actualité de l’hôtellerie et de la restauration !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :