L'avenir touristique français vu par Frederic beigbeider

203 lectures

Les Français ont tout perdu (la Seconde Guerre mondiale, la puissance économique, l’empire colonial, la Coupe du monde de football), mais Houellebecq a raison : notre pays va devenir un hôtel de luxe où les crétins besogneux de toute la planète viendront se prélasser en visitant notre longue Histoire de dragueurs prétentieux, de conquérants bidon à panache blanc maculé de foie gras. L’amour à la française est une question d’équilibre : 50 % de courtoisie médiévale, 50 % de D’Artagnan. Un coup Pascal, un coup Stendhal.
C est du beigbeider mais c est très bien vu!

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :