Aristide : l’hôtel pour chats qui séduit Paris

621 lectures

La vie de chat se résume bien souvent à manger et à se prélasser une bonne partie de la journée. Pourquoi ne pas le faire dans un cadre des plus agréables comme un hôtel ? C’est ce que propose Aristide, l’hôtel pour félins urbains. Présentation de ce concept original dans la suite de cet article.

Ouvert en mars 2014 par Gauthier Berdeaux, un ancien conseiller stratégique dans l’industrie touristique, l’hôtel pour chats Aristide propose aux personnes qui ont besoin de faire garder leur chat pendant les vacances de le faire dans ce qui se rapproche d’un hôtel pour nous, les humains. L’hôtel rencontre un tel succès qu’il est déjà complet pour le mois d’août prochain. Comme dans un hôtel classique, une fiche de check-in est à remplir permettant de s’assurer notamment que l’animal est tatoué et que ses vaccins sont à jour. L’établissement compte 25 chambres, dont deux suites où quatre chats d’un même foyer peuvent cohabiter. Les chambres classiques, elles, peuvent accueillir deux chats maximum.

Un hôtel pensé pour le bien-être des félins

Gauthier Berdeaux, propriétaire de l’établissement a souhaité que les chats qui y séjournent se sentent bien, et ne soient pas perturbés dans leurs habitudes. Pour ce faire, il a travaillé avec des comportementalistes et des vétérinaires. Toutes les chambres ont été pensées en trois dimensions, avec une mezzanine, des escaliers et cabanes sur lesquels les chats peuvent évoluer en toute liberté. Plusieurs formules de séjours sont proposées : cool cat, cosy cat et dandy cat, allant de 26 euros à 65 euros la journée. Des pass de dix, vingt et trente jours sont également proposés, comme dans les salles de sport. Ces pass, valables sur un an et plusieurs séjours, permettent de limiter le coût total des séjours.

Et parce que l’accessibilité est très importante en hôtellerie, chez Aristide il y a également des chambres à « mobilité réduite », pour les chats les plus âgés ou affaiblis, précise Julie qui est assistante vétérinaire à l’hôtel Aristide. Pour contribuer au bien être de ces animaux, de nombreux accessoires comme des jouets, griffoirs, et fontaines à eau sont à leur disposition. Le rôle de Julie est, entre autre, de veiller à ce que chaque nouveau pensionnaire s’adapte correctement à ce nouvel environnement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :