10 choses que vous pouvez faire pour que le réceptionniste de l’hôtel vous adore

1 420 lectures

Les vacances riment beaucoup avec plaisir, loisirs et détente. Mais lorsque vous venez à l’hôtel, il existe des manières simples pour ne pas rendre fou tout le personnel.

1.Dites bonjour avec le sourire. Cela peut paraître évident mais ça n’est pas une règle de vie pour tout le monde. Un certain nombre de clients entrent dans l’hôtel uniquement en se présentant comme tel: “Je suis Monsieur …… J’ai réservé une chambre”. Cette situation est d’autant plus détestable lorsque le client a réservé via Booking.com ou Expedia.

giphy

2. Épelez votre nom de famille ou préparer une pièce d’identité. Malgré elles, certaines personnes ont des noms de famille a rallonge qui se confondent avec leur prénom aux sonorités parfois exotiques. Pour ne pas amener nos petits réceptionnistes dans une situation totalement inconfortable à demander à répéter et répéter, mieux vaut être prêt à épeler son nom voire à présenter une pièce d’identité.

That39s-your-real-name--How-do-you-spell-it--meme-57181

3. Formulez vos demandes dès votre arrivée. Lors de votre réservation, vous aviez stipulé que vous vouliez une chambre vue mer ? Un lit bébé supplémentaire ? N’attendez pas d’être monté dans votre chambre pour utiliser les toilettes pendant que votre compagnon se gave des biscuits apéritifs pour ensuite redescendre grognon. Assurez-vous que vos demandes aient été traitées en amont de votre arrivée.

4. Votre chambre ne vous convient pas. Bon nombre de clients d’hôtel se fient aux photos des sites internet. Grande nouvelle : ces dernières sont réalisées et retouchées par des photographes professionnels alors autant dire qu’elles ne reflètent pas à 100 % la réalité. Toutefois, si vous vouliez séjourner dans la chambre bleue et non dans la rouge, faites le savoir immédiatement à la réception avec DIPLOMATIE. Rien ne sert de hurler sur ce pauvre garçon qui vient de prendre son service…

5. Acceptez le problème technique/l’erreur humaine. Même si l’hôtellerie relève des métiers de service, il n’est pas exclu que vous soyez victime d’un problème technique ou d’une erreur humaine (ascenseur en panne, oubli d’un lit bébé etc.). Inutile d’adresser des menaces, de pleurer ou de vous acharner sur la première personne que vous allez croiser. Ca n’est pas un problème d’une journée qui va vous gâcher l’intégralité de vos vacances quand même !

59650ff9314961bee149a87adefa02ef

6. Respectez le règlement intérieur. Il y a des personnes pour qui vacances riment avec totale liberté quitte à pourrir celles des autres. En fumant dans votre chambre par exemple, vous laissez derrière vous une odeur de tabac froid qui imprègne rideaux, draps, moquette etc. Rien de pire pour le client qui prendra possession de la chambre après vous… Et ça n’est qu’un exemple parmi d’autres ! On ne mentionnera pas les portes qui claquent, les cris et rires dans les couloirs et bien d’autres.

7. N’essayez pas de vous échapper. Inutile de vous préciser qu’en travaillant dans l’hôtellerie, on est munis face à ce genre de danger. Vous voulez vous enfuir pendant la nuit pour ne pas payer votre chambre ? Libre à vous mais sachez que de toutes façons qu’il soit, on vous retrouvera.

0574c10f51389272aabae93c7545b348

8. Cessez de négocier le prix de la chambre. Il devrait exister un concours du meilleur négociant en prix de chambres d’hôtels. Dans la première catégorie, ceux qui ont déjà prépayé leur séjour via des centrales (de type Booking.com) et qui, à leur arrivée, exigent d’être remboursé (j’insiste sur le verbe exiger) car après coup, ils ont vu que c’était moins cher en direct. La catégorie suivante regrouperait les clients qui cherchent à dénicher à tout prix la chambre la moins cher. Sauf que, les clients n’ont pas conscience que derrière les prix se cachent une véritable stratégie tarifaire basée sur le Yield Management. La période, l’occupation, la météo sont d’autant de critères pris en compte dans l’élaboration des prix journaliers dans certains établissements.18tksh

9. Acceptez de payer. Lorsque vous réservez via une agence de voyage (en ligne ou non) ou par une centrale, il vous est demandé soit un pré paiement soit une garantie (votre numéro de carte bancaire). Cette empreinte ne correspond en rien au paiement intégral de votre chambre, il s’agit d’une pré autorisation et non d’un débit. Alors à votre arrivée, acceptez de régler le solde de votre séjour. Cette pratique est répandue aussi bien dans les petits hôtels indépendants que dans les grandes chaînes hôtelières contrairement aux idées reçues.

giphy (1)

9. Votre chambre n’est pas une poubelle. Bien qu’un des plaisirs de séjourner à l’hôtel réside dans le fait qu’on n’y fera pas le ménage, rien n’est excusable pour transformer votre chambre en décharge. Saviez-vous qu’une femme de chambre a entre 20 et 30 minutes pour nettoyer à blanc ou en recouche votre chambre ? Ayez un peu de compassion et avant de partir, regroupez au moins vos déchets.

Chambermaid standing in trashed hotel room

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :