Les hôtels de Lyon n’en démordent pas

154 lectures
Malgré les attentats et leur impact sur le tourisme français, Lyon, la capitale gastronomique française, semble s’en sortir : Les chiffres 2015 de l’hôtellerie sont favorables voire en hausse. Zoom sur un espoir à l’horizon.

Quelques chiffres

Avec un parc hôtelier aujourd’hui pourvu de plus de 14000 chambres et de presque 3500 appartements, la tendance reste à la hausse, malgré son ralentissement en 2015. Il est donc satisfaisant le lire une hausse de 5% du RevPAR par rapport à 2014. Cela représente en vérité une augmentation de 3% du taux d’occupation et de 2% pour les prix moyens.

Un bref rappel sur le RevPAR : il représente le Revenu par chambre. Il est calculé vis-à-vis du prix moyen économique et du taux d’occupation, mais également de la catégorie ou du numéro des chambres concernées. Il constitue un baromètre d’observation incontournable de l’hôtellerie. Il permet de prendre en compte l’évolution des prix ainsi que les bénéfices mais également celle du taux d’occupation.

hotel à lyon

Expliquer cette augmentation

Par comparaison des dégringolades parisiennes, Lyon se positionne en 3ème place (derrière Paris et Nice) grâce à une importante activité touristique et professionnelle. En effet, entre le Sirha 2015 mais également de nombreux salons d’affaires, la saison d’été a poursuivi l’augmentation avant que la fin d’année ne soit touchée par les attentats. Malgré l’annulation de la Fête des Lumières et la tragédie, Lyon trouve ainsi son chiffre 2015 timidement augmenté. Une constatation qui pourra donner de bonnes augures aux autres professionnels du milieu, inquiets que l’activité ne reparte un jour.

 

Opt In Image
Envie d'encore plus d'actu gourmande ?
Recevez chaque vendredi à 18h nos articles de la semaine !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :

mm

Chargée de relations adhérents pour Reso 69 à Lyon, Leslie partage avec vous l'actualité de cette grande ville française de la gastronomie.