Top 10 des spécialités culinaires du pays d’Anjou

727 lectures

Connu pour ses vignes et ses châteaux, l’Anjou est aussi une région qui possède une grande culture de la gastronomie. Après avoir exploré les spécialités culinaires bretonnes, vendéennes, Touraine et provençales, voici le top 10 des spécialités de l’Anjou.

1 – La galipette d’Anjou

 

Avec un nom pareil, nous pourrions vite croire que la galipette d’Anjou est une figure acrobatique, et pourtant, ce plat typique de la région angevine est le nom donné aux champignons farcis ! La galipette est une variété de champignon de Paris farcie avec des échalotes grises et du beurre persillé. Traditionnellement servi en entrée chaude, ce plat est décliné en accompagnement et en amuse-bouche lors d’apéros dînatoires.

 

2 – Le cul de veau à l’angevine

En Anjou, le cul de veau est le nom donné au quasi de veau. Préparé en cocotte, ce plat est composé de carotte, de couenne de porc fraîche, de crème et d’oignon, le tout arrosé de blanc sec d’Anjou. Un vrai délice !

 

3 – La gouline

Comme l’Alsace à sa choucroute, l’Anjou à sa gouline ! Désigné comme plat emblématique de la région angevine fin 2017, la gouline est une tourte fourrée de rillauds, de champignons de Saumur, d’échalotes confites au Coteaux-du-Layon et d’une sauce à la tomme angevine. Pour l’anecdote, la gouline signifie en patois angevin « bonne bouille ».

 

4 – Champignons de Paris, cultivés à Saumur

Historiquement cultivée dans les catacombes de Paris, la production de champignons de Paris fut délocalisée à Saumure, en Anjou, lors de la construction du métro parisien. Aujourd’hui, 50 % des champignons de Paris sont produits dans les galeries troglodytiques saumuroises.

 

5 – l’oie d’Anjou

L’oie d’Anjou est la volaille de la gastronomie angevine. C’est également la seule race d’oie à posséder le label IGP (indication géographique protégée) en Europe.

 

6 – Le Crémet d’Anjou

Le Crémet d’Anjou est le plus aérien de tous les desserts. Fabriqué à partir de crème fraîche ce dessert léger et délicat se savoure nature, sur un lit de coulis de fruit rouge ou avec du miel. Très frais, ce dessert apprécié des gourmets est à déguster au printemps et en été.

 

7 – Le pâté aux prunes

Autre spécialité pâtissière d’Anjou, le pâté aux prunes. Proche de la tourte, ce dessert est confectionné traditionnellement à base de reines-claudes non dénoyautées, variété de prune emblématique de la région angevine. Très populaire dans les boulangeries-pâtisseries du Maine et Loire, cette tarte reste très méconnue dans les autres régions françaises.

 

8 – Le bottereau

Dégusté traditionnellement à la Chandeleur, le bottereau est un beignet qui peut se savourer sucré, salé ou encore fourré. Très présent dans la région d’Anjou, il est également désigné sous le nom de croquignolle.

 

9 – Le Cointreau

 

Ne prenez jamais la route aussitôt après un bon repas sans un petit verre de Cointreau ! Disait la célèbre réclame de la distillerie de la maison Cointreau. Fabriquée à Saint Barthélemy d’Anjou, près d’Angers, cette liqueur à base d’écorces d’orange douces et amères est réputée dans le monde entier. Chaque année, 30 millions de bouteilles de Cointreau sont produits et exportés.

 

10 – Le Cabernet d’Anjou

Ne pas parler du Cabernet d’Anjou dans ce top 10 serait une hérésie ! Connu dans la France entière, ce rosé AOC (appellation d’origine contrôlée) est le vin roi de l’été. Aussi bien consommé en apéritif que lors d’un barbecue, le Cabernet d’Anjou est très apprécié pour son goût fruité, rond frais.

 

Opt In Image
Envie d'encore plus d'actu gourmande ?
Recevez chaque vendredi à 18h nos articles de la semaine !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :

Community Manager en temps partagé pour Reso 35 et Reso 49-72, Adeline propose des prestations de communication web pour nos adhérents.