Michelin reprend 40% du Fooding : l’alliance inattendue

168 lectures

Michelin a annoncé vendredi dernier sa prise de participation minoritaire dans la société Fooding à hauteur de 40%. Ce guide, édité à 100 000 exemplaires, est le rival parisien du guide rouge. Que va changer cette prise de participation ? Décryptage dans la suite de cet article.

C’est le journaliste Alexandre Cammas qui a créé le Guide Fooding à Paris en 2000. Cet ouvrage s’est illustré par une très bonne capacité à décrypter les tendances et à traiter des sujets gastronomiques sur un ton décalé. En effet, ils organisent régulièrement des événements auxquels prennent part des chefs étoilés, ainsi que des remises de prix insolites parodiant justement leur nouvel actionnaire minoritaire.

michelin fooding

Ce partenariat des deux guides si opposés en terme de style, devrait permettre de mettre en place de nouvelles expériences gastronomiques pour leurs clients : rencontres avec des chefs lors d’événements, offres privilégiées avec les partenaires, le tout sur la scène française et internationale.

Des projets à la pelle

Ce partenariat permettra au Guide Fooding d’être diffusé plus largement qu’auparavant, notamment dans les grandes métropoles françaises et étrangères. C’est ici que l’expérience du Guide Michelin en matière de lancement de nouveaux guides sera utile. La réunion de ces deux guides devrait également permettre aux foodingues de trouver plus aisément la table qui leur correspond, selon leurs envies et leur budget.

Opt In Image
Envie d'encore plus d'actu gourmande ?
Recevez chaque vendredi à 18h nos articles de la semaine !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :

mm

Community manager en temps partagé pour Reso 44, Kevin propose des prestations de communication web aux adhérents de notre groupement d'employeurs. Ici, il partage avec vous l'actualité et les bons plans de l'hôtellerie et de la restauration en Loire-Atlantique, et plus précisément à Nantes.