Hôtels/restaurants : Comment devenir « PokemonGo friendly »

216 lectures

Depuis quelques jours, on entend parler à tout va du jeu Nintendo produit par Niantic : Pokemon Go. Outre le concept de jouer, cette nouvelle appli mobile d’une ampleur mondiale permet également à ses utilisateurs de redécouvrir la ville autour d’une quête. Dans cet article, nous nous proposerons de vous suggérer des idées pour « surfer » sur la vague et devenir un hôtel/restaurant PokemonGo friendly sans incidents.

Tout le monde a son avis sur la question : « c’est débile les proportions que cela prend », « je ne comprends pas le principe » « ça ne sert à rien » etc. Toutefois, sachez que si ce jeu connaît un tel succès c’est qu’il rouvre les portes d’un monde bien connu de la génération Y (20-35 ans). Alors âgés d’une dizaine d’années, ce sont eux qui ont été aux premiers rangs lors du lancement de la série télévisée dans les années 2000 alors qu’Internet n’était pas encore installé dans tous les foyers.

Comment cela fonctionne ?

Disponible sur Android et IOS depuis seulement samedi, le nombre de téléchargements ne cesse d’exploser. Le principe du jeu est très simple : par géolocalisation, vous incarnez un personnage virtuel qui suit vos pas et lorsqu’un Pokemon surgit, vous devez l’attraper.

pokemongo hotels restaurants

Ce qui rend le jeu si ludique, c’est que tout cela se passe à travers l’objectif d’appareil photo du smartphone avec le principe de réalité augmentée. Dans ce monde qui balance entre la réalité et le virtuel, il existe également des Pokestop : un lieu où les apprentis dresseurs de Pokemon pourront récupérer des objets utiles à leur quête. Les arènes permettent aux joueurs de s’affronter. Elles sont généralement implantées dans des hauts lieux de la ville (Notre-Dame de la Garde à Marseille par exemple).

Je suis hôtelier/restaurateurs, comment surfer sur ce phénomène ?

Parlons chiffres pour commencer. Avec 21 millions d’utilisateurs, PokemonGo a assurément révolutionner les codes des jeux sur mobile. Même si tout cet engouement peut paraître absurde à priori, il s’agit là d’un véritable phénomène générationnel sur lequel il est intéressant de se pencher pour éventuellement séduire un segment de marché encore peu inexploré.

  • Renseignez-vous sur le monde semi-virtuel de PokemonGo grâce à cette carte interactive accessible gratuitement. Vous pourrez d’ores et déjà savoir si vous êtes proche d’un Pokestop ou si vous hébergez – malgré vous – un Pokemon rare convoité. Inspirez-vous de certains acteurs du tourisme qui ont déjà compris l’amplitude du phénomène.
  • Utilisez vous-même l’application et publier vos captures d’écran insolites sur vos réseaux sociaux : un Pokemon qui apparaît dans vos cuisines, dans une chambre ou encore à la réception. Rien de mieux pour faire un petit buzz.
  • Il est vivement recommandé de préparer ses équipes à faire face à des mouvements de foule inopinés et de les réguler au maximum pour ne pas gêner les clients. Pour cela, rien de mieux que de définir un espace « ici, chasse de Pokemon » histoire que tous ces apprentis dresseurs soient regroupés au même endroit.
  • Créez vos propres chasses ouvertes. Autrement dit, vous invitez les utilisateurs de l’application à venir dans votre établissement pour capturer et/ou échanger des Pokemon à des horaires préalablement définies.
  • Autour de ces chasses ouvertes, captez cette clientèle en leur proposant une/des offre(s) spéciales du type « une boisson achetée, la deuxième offerte ». Cela ne pourra qu’encourager les autres dresseurs à venir ou revenir. Prenez donc l’exemple, la marque de supermarché Monoprix qui a lancé aujourd’hui son opération Pokemonop.

5Ip5v7RTSCVKMkUA47e5s-ByzSjVqdxUq1StVhXhE6s

Voilà nos petits conseils pour que vous puissiez accueillir avec sérénité tous ces apprentis dresseurs. Ce phénomène d’un genre nouveau a envahi les rues de la planète de petits monstres notamment aux Etats-Unis et en Australie où de nombreux incidents sont déjà à déplorer puisque personne n’était préparé à ces vagues d’apprentis dresseurs…

Opt In Image
Envie d'encore plus d'actu gourmande ?
Recevez chaque vendredi à 18h nos articles de la semaine !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article a été écrit par :

mm

Community Manager en temps partagé pour Reso PACA, Laura propose des prestations en communication web aux professionnels de l'hôtellerie-restauration. Elle partage avec vous l'actualité du CHR en région PACA.